Comment trouver un bon et le meilleur inspecteur en bâtiment ?

Pour la plupart des personnes, investir dans un projet immobilier est une transaction qui se produit une seule fois dans la vie. Cependant, la réussite de l’opération peut souvent dépendre de la qualité de l’inspection préachat réalisé. N’étant pas un expert en la matière, vous avez pourtant l’obligation de résultat en matière de choix d’inspecteur au regard de l’importance de la transaction. 

Chargé d’examiner les différentes composantes de la résidence(isolation, toiture, système de chauffage, etc..) afin de détecter d’éventuelles failles ou défauts difficilement perceptibles, l’inspecteur en bâtiment est  un expert ayant un rôle capital dans l’optimisation de votre opération. Son travail est soldé par un compte rendu détaillé des remarques effectuées qui vous permet de connaître l’état réel de la propriété et de décider si vous comptez renégocier le prix ou annuler la transaction.

Voilà pourquoi vous êtes tenu de ne pas faire un choix à la volée, mais d’effectuer au préalable un travail de sélection sur la base de critères bien définis avant toute décision. Dans la suite de cet article, nous allons énumérer plusieurs critères fondamentaux à prendre en compte lors du choix de votre inspecteur en bâtiment. Mais avant d’y  arriver, nous verrons en quoi le rôle d’un inspecteur en bâtiment est capital dans une opération immobilière.

 

À  quoi sert réellement un inspecteur en bâtiment?

Un inspecteur en bâtiment est un professionnel ayant pour rôle l’analyse de votre futur achat immobilier. Il explore la maison à la recherche d’éventuels défauts et peut aussi vous conseiller sur les points à améliorer sans forcément vous donner une estimation chiffrée des travaux à effectuer puisque cela ne fait pas partie de son domaine de compétence. Ses conseils sont essentiels pour vous aider à estimer la valeur réelle avant achat.

Les tâches d’un inspecteur en bâtiment

En général, les tâches d’un inspecteur en bâtiment peuvent être de plusieurs ordres: 

  • Lorsqu’il s’agit d’un nouveau chantier, Il est chargé essentiellement de  l’examen des représentations graphiques et des plans d’implantation et des dessins pour s’assurer qu’ils respectent le code du bâtiment 
  • Il inspecte les bâtiments lors de leur construction pour s’assurer également qu’ils respectent le code du bâtiment
  • Il examine la charpente métallique, les treillis soudés pour béton armé, les coffrages de béton pour s’assurer du respect des normes de qualité et des normes du bâtiment 
  • Il intervient également pour l’inspection des bâtiments avant toute opération d’achat.

Il est vrai que vous pouvez faire vous-même une inspection de votre future maison. Mais étant donné que vous n’êtes pas un professionnel vous  ne pourrez pas avoir les réflexes d’un inspecteur en bâtiment, même si vous avez une expérience dans le bâtiment . 

Un examen fait par ce dernier sera toujours plus précis, net et méticuleux. Il est bien placé pour vérifier si le vendeur n’a pas usé de roublardise pour dissimuler certains vices. Vous le verrez s’attarder surtout sur les composantes importantes comme la structure intérieure et extérieure, la plomberie, le système de chauffage, la ventilation, l’isolation, l’électricité, l’aération, la climatisation etc. 

À la fin des travaux d’inspection, il produit un document appelé rapport d’inspection préachat. Il s’agit d’un document contenant les informations sur l’état du bâtiment en question.

Que contient ce rapport d’inspection?

Le rapport d’inspection est un document avec les informations clés nécessaires pour une décision optimale d’achat. Il contient:

  • Un abrégé résumant les informations de l’acheteur, celle de la propriété, une description succincte de la propriété, son état général et aussi la déclaration du propriétaire 
  • Un écriteau expliquant la mission de l’inspecteur ainsi que ses limites
  • Des images et vidéos de l’ensemble de la propriété et surtout celles des parties inspectées
  • Des directives sur comment lire le rapport (explication du lexique et des symboles utilisés)
  • Un certificat d’inspection
  • Des données essentielles comme la liste des réparations à faire, tous les  détails à surveiller, les différents défauts recensés dont il faut corriger, 

Cependant, pour faire un bon choix d’inspecteur en bâtiment, vous devez prendre en compte certains critères. 

 

Choisir un bon inspecteur: étapes et conseils à prendre en compte

Lors du choix de votre inspecteur en bâtiment, vous aurez nécessairement besoin de suivre quelques étapes et critères essentiels.

Les étapes potentielles 

Pour choisir votre inspecteur en bâtiment, vous pouvez procéder comme suit.

Faire un recensement des candidats potentiels

Vous pouvez prendre des informations dans votre entourage et surtout chez des proches  ayant effectué une transaction immobilière dans les années précédentes. Un appel d’offre sur les différents réseaux sociaux pourrait aussi vous aider à trouver des noms. Si vous êtes en contact avec des courtiers immobiliers, ils pourraient également vous suggérer des personnes compétentes. Cependant, dans ce dernier cas, il est important de vous rassurer que ce dernier ne privilégie pas ses intérêts au détriment des vôtres.

Une fois que vous avez des noms, vous pouvez passer à la phase de choix.

Choix des candidats

Après avoir obtenu les différentes suggestions, vous pouvez dresser une liste. Accordez beaucoup plus d’importance aux suggestions provenant des candidats recommandés par plusieurs sources  lors du choix des potentiels candidats sans oublier ceux proposés par vos proches.

Classez les noms par ordre de priorité en priorisant les inspecteurs ayant déjà effectué des opérations dans la même zone où vous souhaitez acquérir la propriété.

Faites des enquêtes 

Dès que votre liste est dressée, faites des enquêtes sur les candidats retenus en visitant leurs sites internet et aussi en faisant des recherches sur leur nom à travers Google pour vérifier leur réputation professionnelle. 

Il est question dans ce cas de:

  • Vous assurer que les candidats possèdent des assurances erreurs et omissions
  • S’ils sont membres des associations professionnelles.

Une fois la phase des enquêtes achevée, vous pouvez passer à l’étape de l’interview.

Phase d’interview

Pour la phase d’interview, choisissez des noms qui auront retenu votre attention et dressez une liste de questions à poser. Voici quelques formulations importantes:

  • Quelle formation avez-vous?: Cette question est importante dans la mesure où elle vous permet de connaître les qualifications professionnelles du candidat. Il faut noter que la majorité des inspecteurs en bâtiment ont un niveau de formation BTP  limitée au collège ou à l’université. Mais plusieurs ont également une spécification en inspection de bâtiments. cependant, méfiez-vous des affirmations telles que «j’ai une longue expérience en  construction» car quoique l’expérience soit un facteur non négligeable, elle n’est pas toujours gage du respect rigoureux des  règles d’inspection.
  • Quelle est votre zone de résidence?: Choisissez de préférence un inspecteur qui réside dans la zone où vous voulez acheter la propriété car les inspecteurs situés dans des municipalités différentes peuvent avoir une mauvaise connaissance des sols, des problèmes de structure, du radon et de la pyrite.
  • Quel est le nombre d’inspections hebdomadaires que vous effectuez?: Les meilleurs inspecteurs ont un temps de travail hebdomadaire complet, c’est-à-dire 4 à 6 inspections par semaine, à raison d’une inspection en une journée ou deux. Un inspecteur qui va au-delà de ce nombre peut facilement commettre des erreurs d’inattention.
  • Combien de temps prenez-vous pour établir le rapport d’inspection?: D’après l’usage habituel, vous avez un délai de 4 jours après l’inspection pour dire si vous êtes satisfait de l’état de la propriété, si vous souhaitez renégocier le deal ou encore si vous souhaitez vous retirer purement et simplement. Pour cela, prenez vos distances d’un inspecteur qui affirme pouvoir vous livrer le rapport de l’inspection le même jour. Un bon inspecteur vous promettra le rapport dans 48h au moins, le temps pour lui de réexaminer les photos et vidéos, d’effectuer d’autres recherches pour produire un document complet.
  • Puis-je avoir un exemple de vos rapports antérieurs?: Un exemple de rapport vous permettra de connaître la qualité professionnelle d’un inspecteur en bâtiment. En effet, les mauvais inspecteurs font des rapports avec du contenu copié-collé s’appliquant  généralement à toutes les propriétés. Vous y trouverez difficilement des informations détaillées sur les problèmes. En les lisant, vous aurez l’impression qu’il faut être présent lors de l’inspection pour les comprendre.  Cependant, il convient de préciser que les rapports des bons inspecteurs sont toujours de qualité, avec des informations détaillées en langage facilement compréhensible même par les profanes. Ils font des suggestions, des mises en garde, et donnent des conseils.

 

Autres conseils pratiques pour un bon choix d’inspecteur en bâtiment

Voici quelques conseils supplémentaires pouvant contribuer à l’optimisation de votre choix.

Évaluation du rapport qualité-prix et temps

Au regard de l’importance de l’investissement que représente votre achat immobilier. Retenez que les offres d’inspection éclair et bon marché peuvent souvent dissimuler une négligence pouvant biaiser le rapport final de l’inspection. 

Sachez qu’en matière d’inspection, le temps est une donnée fondamentale. C’est pourquoi, il convient pour vous de privilégier ceux qui prennent du temps pour un travail minutieux, qui examinent toutes les parties sans se presser au détriment de ceux qui font des opérations à la va-vite.

Cherchez à savoir les parties qui seront inspectées

Pour un travail de qualité, rassurez-vous que toutes les parties de la maison seront inspectées. Certains inspecteurs se limitent aux condos et négligent les espaces communs de la propriété. Un travail de qualité doit pouvoir vous fournir le maximum  d’informations détaillées sur l’ensemble de la propriété et non un portrait représentatif ou encore quelques éléments.Avant d’engager un inspecteur en bâtiment, demandez-lui quelles sont les parties qu’il compte inspecter. Cela vous permettra aussi de comparer le rapport final avec les données recueillies au départ.

N’hésitez pas à consulter un guide pratique pour connaître les composantes qui doivent être examinées lors d’une inspection.

Assurez-vous d’être protégé

Étant donné que même le plus grand inspecteur en bâtiment est passible d’erreur ou d’oubli, il serait prudent de vous assurer que votre inspecteur est couvert par une assurance d’un montant pouvant couvrir une éventuelle erreur d’inspection. Par exemple, une assurance omission de 1,9 million de dollars peut largement suffire. Il serait donc plus rassurant pour vous de choisir un inspecteur responsable qui vous offre toutes les garanties.

Renseignez-vous sur le rapport qui vous sera remis 

Le rapport d’inspection est un document qui vous servira par la suite dans l’entretien de votre propriété. Il est vrai que les templates de rédaction de rapport peuvent varier d’une entreprise à l’autre. Toutefois Il serait sage de choisir un inspecteur qui vous fournira un document professionnel contenant au-delà des informations détaillées, des conseils d’entretien, des mises en garde et des suggestions de modifications.

Mettez un accent sur l’aspect communicationnel

Faites gaffe si vos questions embarrassent l’inspecteur ou si ce dernier rencontre des difficultés à vous répondre clairement sans utiliser un jargon professionnel ou des expressions techniques car un bon inspecteur saura vous expliquer aisément chaque détail sans embarras. S’il se pose un problème communicationnel avec un professionnel, il serait peut-être temps de se tourner vers une autre option.

 Si vous avez besoin d’un inspecteur en bâtiment, faites confiance à nos professionnels, effectuez une demande de soumission  ou contactez-nous directement. L’un de nos experts répondra à toutes vos questions.

Share this story!